La mise en route de votre aerogommeuse

Vous avez ou vous allez investir dans une aérogommeuse ?  Voici la marche à suivre pour préparer sa mise en route et réussir vos premiers essais d’aérogommage. Nous vous expliquons comment préparer votre chantier, comment faire les réglages d’abrasifs et de pression et comment mettre l’aérogommeuse en fonctionnement. Vous verrez, c’est simple et rapide.

Aerogommeuse AEROCAP

Pourquoi c’est important de bien mettre en route votre aérogommeuse

Faire fonctionner une aérogommeuse n’est pas compliqué. Mais pour éviter les bourrages de sable, une usure trop rapide du matériel ou des problèmes de mise en œuvre, il est important de procéder méthodiquement. Que vous possédiez un compresseur et une aérogommeuse de gammes professionnelles ou un modèle plus simple, voici la marche à suivre.

Préparer le compresseur et le mettre sous pression

  • Installez le compresseur le plus loin possible de l’aérogommeuse pour le protéger de la poussière (cette distance va dépendre de la longueur du tuyau de raccordement entre les deux machines). Vérifiez sa stabilité et bloquez les roues. S’il s’agit d’un compresseur électrique, branchez-le sur le courant.
  • Raccordez éventuellement le déshumidificateur d’air au compresseur si vous en utilisez un.
  • Allumez le compresseur et laissez-le chauffer. Vous pouvez ouvrir pendant quelques secondes la vanne de sortie d’air pour évacuer la condensation.
  • Brancher l’aérogommeuse sur le compresseur. Vérifier que la vanne d’alimentation en air de l’aérogommeuse est fermée avant d’effectuer ce branchement.

Nous vous conseillons de brancher l’aérogommeuse directement au raccord de cuve du compresseur, plutôt que sur son détendeur. En effet, il existe déjà un détendeur sur la sableuse : il vous permet de faire vos réglages sans dépendre des réglages du compresseur.

Faire un test à vide avant utilisation de l’aérogommeuse

Avant chaque utilisation, il est très utile de faire un test à vide, sans abrasif, pour s’assurer que les différents circuits d’air fonctionnent bien.

  1. Fermer le robinet de sable et ouvrir la vanne de débourrage. Mettre en marche, régler la pression à 2 bars : de l’air sort de la buse. Attendre 30 secondes. On teste le circuit d’air “extérieur” qui longe la sableuse. C’est ce circuit qui donne la puissance au jet d’abrasif. Si l’air ne sort pas, vérifier que la vanne de débourrage est bien ouverte ; si elle est ouverte vous avez du sable qui bouche le tuyau.
  2. Ouvrir le robinet de sable en laissant la vanne de débourrage ouverte. De l’air sort de la buse. Attendre 30 secondes. On teste les 2 circuits d’air.
  3. L’aérogommeuse toujours en marche (ce n’est pas la peine de couper l’arrivée d’air). Ouvrir le robinet de sable et fermer la vanne de débourrage. De l’air sort de la buse Attendre 30 secondes. On teste le circuit d’air “intérieur” dans la cuve. C’est celui qui va faire tomber le sable dans le Té mélangeur (sous la cuve). Si l’air ne sort pas, vérifier que le robinet de réglage de sable est bien ouvert, s’il est ouvert, vous avez du sable qui bouche la sortie de sable en bas de la cuve ou du sable qui bouche l’arrivée d’air dans la cuve (possible si vous avez vidangez le sable par le haut)

Le test en fini
Ce test peut être réalisé, cuve vide, chaque fois que vous rencontrez un problème.

Bien régler son aérogommeuse

1. Alimenter l’aérogommeuse en abrasif

Commencez par mettre de l’abrasif dans la cuve de l’aérogommeuse. Choisissez de préférence une sableuse avec une cuve en forme de trémie : l’abrasif s’écoulera alors naturellement même s’il y en a peu dans la cuve. Ne remplissez d’ailleurs jamais la cuve au maximum : il faut laisser de la place à l’air comprimé. Vous pourrez ajouter de l’abrasif au fur et à mesure, en fonction de la durée de votre décapage. Pensez aussi à installer une bâche de récupération d’abrasif à l’endroit où vous allez travailler.

2. Régler la pression de sortie

Préréglez la pression de sortie d’air de la sableuse, en bars ou en Mpa (1 bar = 0,1 Mpa). Utilisez pour cela la molette du détendeur couplée au manomètre. Plus on la visse, plus le débit d’air sera important. Il vaut mieux commencer par définir une pression basse par rapport au type de sablage que vous envisagez ; vous l’augmenterez dans un second temps si elle n’est pas suffisante. La pression est toujours réglable pendant le travail via le régulateur du détendeur.

Comment démarrer et utiliser l’aérogommeuse

L’utilisation d’une aérogommeuse est très simple : on ouvre la vanne de sortie d’air, puis progressivement le robinet d’abrasif et c’est parti, on peut commencer le décapage ! Avant de commencer, n’oubliez pas de vous protéger de la poussière avec des vêtements adaptés : pantalon et manches longues pour du travail ponctuel, combinaison de travail idéalement. Et préparez à portée de main le kit de protection essentiel en aérogommage : un casque anti-bruit et un masque contre la poussière (voir notre article sur les EPI).

Démarrer et se servir de son aérogommeuse en 5 étapes

  1. Équipez-vous du masque de protection contre la poussière et du casque anti-bruit.
  2. Ouvrez la vanne de sortie d’air. Vérifiez le débit, une fois la sableuse mise en marche, car la pression va légèrement diminuer sur le manomètre.
  3. Ouvrez la vanne ou le robinet de dosage d’abrasif. Plus l’abrasif a une granulométrie élevée, plus il faudra augmenter le débit.
  4. Votre aérogommeuse est à commande automatique ou semi-automatique ? Une fois obtenu un réglage satisfaisant du débit de sable, vous n’aurez plus à vous en préoccuper. En revanche, si votre gommeuse sableuse est un modèle manuel, vous aurez à régler le débit d’air et le débit d’abrasif à chaque redémarrage de la machine.
  5. Saisissez le tuyau de sablage et actionnez la poignée à l’extrémité du tuyau pour projeter l’abrasif à basse pression sur les surfaces à décaper.
  6. Faites un premier essai sur le support à décaper afin d’ajuster le débit d’abrasif et la pression. Il est important de ne pas utiliser trop de sable en projection, afin d'optimiser la pression de travail disponible et d’éviter les bourrages. On ne doit pas voir l’abrasif à l’oeil nu lorsqu’on aérogomme.

Notre conseil : Si vous n’avez encore jamais utilisé de sableuse-aérogommeuse, faites-la fonctionner sans sable dans un premier temps pour vous entraîner à la manier. Vous serez ainsi rapidement à l’aise pour bien travailler.

Quelle pression doit-on mettre ?

La bonne pression d’air est celle qui permettra à l’aérogommeuse de projeter l’abrasif sur le support traité sans l’abîmer, lorsqu’on tient la buse à 15-20 cm de ce support. Elle dépend des matériaux des supports à traiter et du revêtement à décaper. On la définit rapidement lorsqu’on commence à aérogommer. En général la pression restera faible pour des supports en bois, un peu plus élevée s’il s’agit de métal, encore plus forte pour des travaux de décapage sur pierre dure (3 à 4 bars).

Et quand on a terminé le décapage

Vous avez terminé votre travail de sablage pour la journée ? Fermez le robinet d’abrasif et la manette d’arrivée d’air. Arrêtez le moteur du compresseur. Ne débranchez pas tout de suite les tuyaux, attendez pour cela que le système soit totalement décompressé.  

Videz ensuite l’abrasif par le bas de la cuve si elle en contient encore. A défaut, l’humidité risque de compacter le sable : vous pourriez avoir des bourrages à la prochaine utilisation de votre aérogommeuse.  

Enfin, rangez votre matériel d’aérogommage dans un endroit bien ventilé, à l’abri de l’humidité.