Comment décaper un meuble en bois facilement

Envie de neuf dans sa déco ? Plaisir de restaurer des meubles anciens ? Autant de raisons de vouloir un jour décaper un meuble en bois. Car avant de le repeindre ou le relooker, il faut enlever la peinture ou le vieux vernis qui le recouvre. Ponçage, décapage thermique ou chimique, aérogommage… voyons les différentes méthodes à utiliser pour décaper un meuble en bois verni ou peint.

Les différentes méthodes de décapage pour le bois

Si vous vous lancez dans un travail de décapage de meuble, il y a quelques bonnes questions à se poser en amont : Quel est mon budget ? Quel est le temps dont je dispose ? Ai-je envie d’utiliser ou non des produits chimiques ? S’agit-il d’un décapage compliqué ? En fonction de vos priorités, vous pourrez choisir la meilleure méthode de décapage du bois dans votre situation.

Meuble décapé avec aerogommeuse AEROCAP

Le décapage à la ponceuse manuelle ou électrique

Le ponçage mécanique est la première méthode à laquelle on pense pour la rénovation de meubles. Il se fait avec du papier de verre de différents grains, des brosses métalliques ainsi qu’un grattoir à moulures ou de la laine d’acier pour les parties difficiles d’accès. Le ponçage se fait toujours dans le sens des fibres du bois. Cette technique est peu onéreuse mais demande énormément de temps et d’effort. Le travail sera particulièrement difficile si le bois est recouvert de plusieurs couches de vieille peinture tenace.
Avec une ponceuse électrique, vous travaillerez plus facilement. Les mieux adaptées au décapage de meubles sont les ponceuses excentriques orbitales ; les ponceuses à ruban conviennent aussi. Il faut alors prendre en compte le prix de la ponceuse et celui des disques d’abrasif. On peut aussi louer une ponceuse électrique pour un décapage ponctuel.

Le décapage chimique, plus rapide, peu écologique

Les produits de décapage chimique s’achètent dans le commerce. On les applique généreusement au pinceau sur le meuble à décaper, qu’il soit en bois ciré, verni, huilé ou teinté. On attend 15 à 30 minutes, ou plus selon les conseils du fabricant. Il n’y plus qu’à enlever le revêtement à la spatule ou à la laine d’acier. Dans certains cas, il faut répéter l’opération à plusieurs reprises. On termine en nettoyant le meuble au white-spirit ou à l’alcool.
Les décapants chimiques présentent l’avantage d’un travail plus rapide, que ce soit pour enlever vernis ou peinture.
En revanche, les produits décapants sont peu écologiques et potentiellement nocifs pour la santé. Il est très important de se protéger des vapeurs avec un masque respiratoire adapté et de travailler à l’air libre.

Les recettes de grand-mère pour décaper un meuble

Il existe différentes recettes traditionnelles pour fabriquer un décapant pour bois sans produit chimique. Écologiques, elles donnent de bons résultats si la cire ou la peinture ne sont pas trop résistantes. Il faudra quand-même terminer le travail par un ponçage manuel de finition au papier de verre.
Vous pouvez tester :

  • Le décapage au vinaigre blanc et bicarbonate de soude : vous saupoudrez les surfaces du meuble à traiter avec du bicarbonate, ou avec une pâte de bicarbonate mélangé à un peu d’eau ; puis vous pulvérisez par-dessus du vinaigre blanc.
  • Un mélange à part égales de farine, eau et lessive Saint Marc ou cristaux de soude. On fait chauffer la farine et l’eau et on ajoute la lessive quand le mélange a épaissi.

Le décapage thermique pour retrouver le bois brut

Le décapage thermique permet de décaper des meubles en bois sans poncer ou à peine. On utilise un pistolet décapeur thermique qui chauffe le vernis ou la peinture à décaper. La peinture boursoufle et se décolle. On l’enlève alors avec une spatule. Le décapage thermique permet de décaper plus rapidement qu’en ponçant. Cependant il ne fonctionne pas bien sur les moulures ou surfaces difficiles d’accès, qu’il faudra souvent poncer manuellement. Et comme les autres modèles mécaniques, ça implique un achat ou location de machine.

L’aérogommage pour décaper sans effort

L’aérogommage permet de décaper des meubles en bois facilement et sans poncer. La technique se montre efficace pour tout type de meubles bois, y compris ceux en chêne, et sur des moulures compliquées. Elle consiste à sabler à basse pression un meuble en bois avec des abrasifs doux. Solution de décapage professionnelle, l’aérogommage est accessible aujourd’hui aux particuliers, grâce à des petites machines mobiles adaptées.
En revanche, le matériel d’aérogommage pour particulier est d’un certain prix et se montre encombrant : une aérogommeuse a en effet besoin d’un compresseur pour fonctionner. On peut aussi envisager la location d’une aérogommeuse, pour un travail ponctuel sur un seul meuble. Pour vous faire un avis sur le décapage par aérogommage, vous pouvez regarder ici.

Se préparer à bien décaper

Quelle que soit la technique que vous retenez, la préparation du chantier de décapage de meubles se met en place de la même manière. Il faudra toutefois prendre davantage de précautions en cas de traitement chimique.

S’installer et préparer le matériel

  • Installez-vous si possible à l’extérieur, à défaut dans un endroit bien aéré.
  • Protégez la surface où vous allez travailler. Si vous utilisez l’aérogommage, prévoyez des bâches pour récupérer et recycler l’abrasif utilisé.
  • En cas de meuble avec panneaux de verre (bibliothèque, vitrine…), protégez soigneusement les parties vitrées. Évitez le décapage thermique qui risquerait de faire exploser le verre. En aérogommage, utilisez comme abrasif des microbilles de verre ou des coques de noix broyées pour ne pas rayer le verre.
  • Le décapage produit énormément de poussière, parfois toxiques pour les poumons. Pensez à un masque de protection efficace, avec éventuellement des cartouches d’air. C’est particulièrement important en cas de décapage chimique ou d’aérogommage.
  • Portez des lunettes de protection et des gants solides pour vous protéger des des éclats de peinture ou vernis.

Comment décaper un meuble rapidement

Autant le savoir, ce n’est jamais très rapide de décaper un meuble en bois. Votre temps de travail va dépendre aussi de l’épaisseur de la peinture ou du vernis à enlever. D’une façon générale, les techniques de décapage chimique ou thermique permettent un travail nettement plus rapide que le ponçage manuel. L’aérogommage répond aussi à ces critères : il suffit d’un seul passage pour obtenir un meuble prêt à peindre ou à vernir. En revanche, l’équipement est plus encombrant.
Pour voir concrètement comment décaper un meuble en bois avec ces différentes méthodes, vous pouvez visionner des tutoriels Youtube, comme celui-ci sur l’aérogommage.