Comment choisir sa sableuse aérogommeuse ?

Vous pensez investir dans du matériel d’aérogommage ? Que ce soit pour du loisir ou pour votre activité professionnelle, il est important d’élire le meilleur matériel possible. Car une sableuse à pression réglable bien choisie vous donnera satisfaction durant de nombreuses années. Vous trouverez dans cet article tous les aspects à prendre en compte pour choisir l’aérogommeuse qui vous convient le mieux.

Aérogommeuse AEROCAP

Les critères essentiels pour choisir une sableuse 

Quelle que soit les matières que vous souhaitez décaper, bois, métal ou pierre, il est essentiel de vérifier plusieurs points lors de l’achat d’une aérogommeuse. Vous devez vous intéresser au type de cuve, bien sûr, mais aussi au système de pressurisation et au confort d’utilisation. Voyons cela en détail.

La cuve, réservoir de l’abrasif

Plus la cuve de l’aérogommeuse est grande, plus elle pourra contenir d’abrasif à projeter à basse pression. Cependant, elle rendra aussi le compresseur plus encombrant et plus lourd. D’ailleurs, ce n’est pas la taille de la cuve qui fait la qualité de la machine. Car les aérogommeuses utilisent relativement peu d’abrasif (20 à 50 kg / heure). Et une grande cuve est moins réactive : elle se remplit d’air plus lentement et le perd plus vite à chaque pause. Une cuve de petit volume, au contraire, se montre bien plus réactive; elle sera suffisante pour beaucoup de travaux de nettoyage ou décapage.
Autre point à prendre en compte : la solidité et la forme intérieure de la cuve de la sableuse. Un fond de cuve avec trémie en entonnoir permettra d'utiliser tout l’abrasif du réservoir, qui va s’écouler naturellement pendant le sablage. Vous travaillerez sans difficulté, vous n’aurez pas à secouer la cuve constamment ou à utiliser un vibreur.  Et vous la viderez sans difficulté en fin de travail s’il reste encore du sable.
Privilégiez également une cuve à double soudure, résistante aux sables et matériaux abrasifs : elle durera beaucoup plus longtemps dans le temps.

Le système de pressurisation

Les machines d’aérogommage peuvent disposer d’une pressurisation plus ou moins automatisée. Il en existe trois différents types :

  • Les machines à pressurisation manuelle: il faut régler le flux d’air et le débit de sable à chaque redémarrage de la sableuse. Ce sont les machines les plus abordable, elles permettent une vraie mobilité mais à la longue, cette manipulation peut se montrer fastidieuse.
  • Les aérogommeuses à pressurisation semi-automatique : elles mémorisent les réglages d’air et d’abrasif. Une simple vanne permet de commander la mise en marche ou l’arrêt de la machine.
  • Les sableuses à pressurisation automatique : la mise en route et l’arrêt se font directement par une gâchette située au bout de la lance de sablage. C’est un système très pratique pour travailler en hauteur ou loin de la sableuse.

Les buses de sortie : diamètre et qualité

Les buses d’aérogommeuses servent à propulser l’air mélangé à l’abrasif sur la surface à décaper. Il vaut mieux choisir des buses de qualité : en tungstène, elles s’useront moins vite que les buses en céramique. Le diamètre des buses revêt aussi une grande importance. C’est lui en effet qui détermine la largeur du faisceau de décapage et la consommation d’air. Et là encore, le débit du compresseur, calculé en m2 / heure, se montre essentiel : avec un petit compresseur, vous utiliserez des buses de très petit diamètre.

Ergonomie et confort d’utilisation

Plusieurs points de détail peuvent améliorer le travail en aérogommage :

  • Les aérogommeuses de qualité disposent d’un système pour éviter les bourrages de sable ou d’abrasif. Il s’agit d’un réel atout lors du travail de décapage : il suffit d’ouvrir et fermer très rapidement la vanne de débourrage à plusieurs reprises pour continuer à travailler. Pour la même raison, privilégiez la présence d’un double déshumidificateur sur le détendeur.
  • Un tuyau d’air de grande longueur entre la sableuse et le compresseur permet de travailler plus loin du bruit. Il éloigne aussi le compresseur de la poussière.
  • Le tuyau qui pulvérise l’air et l’abrasif (on parle de faisceau de sablage) peut être plus ou moins long. Avec un faisceau de 4 mètres, vous aurez beaucoup plus de liberté de travail qu’avec un tuyau d’1 mètre. A savoir cependant : un long tuyau ne fonctionnera bien qu’avec un compresseur suffisamment puissant.

Choisir la meilleure sableuse-aérogommeuse en fonction de ses besoins

Avant d’opter pour un modèle ou un autre de machine, évaluez vos exigences. Un particulier n’achètera pas la même aérogommeuse qu’un bricoleur passionné ou un artisan. Allez-vous déplacer souvent votre aérogommeuse ? Il vaut mieux opter alors pour un modèle relativement léger et mobile. Avez-vous de grandes surfaces à décaper à l’intérieur ou à l’extérieur ? Une machine très automatisée s’impose, couplée à un gros compresseur.

Quelle sableuse pour un particulier ?

Commencez par définir à quelle fréquence vous allez utiliser votre aérogommeuse. Pour un usage occasionnel, la vitesse de travail ne sera sans doute pas votre priorité. Mais si vous l’utilisez souvent ou sur de grandes surfaces, vous préférerez une sableuse-aérogommeuse qui supporte un gros compresseur, pour travailler plus vite. 
Pensez aussi à votre aisance technique : une aérogommeuse automatique ou semi-automatique avec un système de débourrage intégré vous facilitera le travail. Et si vous avez besoin de conseils pour l’utilisation de votre machine, choisissez un fabricant qui assure un service après-vente de qualité.
Si vous pensez travailler à l’extérieur, vous pouvez investir dans une aérogommeuse hydrogommeuse. En plus de la fonction d’aérogommage classique, elle dispose d’un module de pulvérisation d’eau qui permet de limiter la propagation des poussières lors de l’impact des grains abrasifs.
Enfin, si vous souhaitez décaper des objets de petite taille, vous pouvez aussi vous tourner vers une cabine de sablage. Vous travaillerez ainsi à l’abri de la poussière.

Quel type de sableuse pour décaper un meuble ?

Vous vous demandez quelle sableuse choisir pour des meubles en bois ? il vous faut dans ce cas un modèle polyvalent, qui puisse traiter aussi bien des détails, des moulures, que des panneaux entiers (portes de buffet ou d’armoire par exemple). Une sableuse mobile pneumatique semi-automatique représente un choix parfait pour cet usage. Facile à utiliser, elle vous assurera un vrai confort d’utilisation tout en consommant peu de sable. Un compresseur de 400 litres / minutes peut suffire pour ce type d’aérogommeuse.

Évaluer le prix d’une aérogommeuse

Le budget à investir pour du sablage avec abrasif à basse pression va beaucoup varier en fonction de vos besoins. D’une façon générale, du matériel solide et garanti 5 ans vaudra un peu plus cher que des machines importées, mais il donnera satisfaction sur la durée. Un modèle mobile de conception française vaut chez Aérocap moins de 500 euros. Pour une aérogommeuse polyvalente, utilisable à la fois sur petites et moyennes surfaces, il faut compter de 750 à 900 euros. Et si vous êtes un grand bricoleur ou que vous utilisez votre aérogommeuse très régulièrement, vous trouverez d’excellentes aérogommeuses à un prix oscillant entre 1.000 et 1.500 €.
Il faut évidemment ajouter à ce prix l’achat d’un compresseur (voir notre article pour bien le choisir), ainsi que les sacs d’abrasif et les équipements additionnels : entonnoir, tamis et bâche pour récupérer et réutiliser l’abrasif, masque de protection (en lin ou autre). Avec les plus grosses machines, un déshumidificateur à brancher entre le compresseur et la sableuse se montrera aussi fort utile. C’est un budget, certes, mais aussi la garantie d’un travail bien fait !