Comment décaper des volets peints ou vernis ?

Le vernis de vos volets disparaît ? Leur couleur s’affadit ? Un bon décapage s’impose. Repeindre des volets sans les décaper serait en effet une perte de temps car le travail ne durerait pas dans le temps. Comment faire le décapage de volets en bois ou en fer ? Il existe différentes techniques que nous vous présentons ici. L’aérogommage est l’une d’entre elle, vous allez découvrir son intérêt pour décaper rapidement et sans effort tous vos volets.

Volets décapés

Mettre en place le chantier de décapage

Avant de commencer le décapage de volets proprement dit, il est important de bien s’installer. Trois étapes à respecter : préparer les volets au décapage, anticiper le matériel à prévoir et se protéger correctement des poussières et émanations dangereuses.

La préparation des volets

Pour commencer, il faut sortir les volets ou les persiennes de leurs gonds. Installez-les horizontalement à l’extérieur ou dans un endroit très aéré. Couvrez l’entourage immédiat avec des bâches pour le protéger des éclats de vieilles peintures ou de vernis. Vous pouvez éventuellement dévisser les ferronneries et les gonds des volets en bois pour simplifier le travail de décapage ; ce n’est toutefois pas indispensable.

Choisir la bonne méthode de décapage

Que vos volets soient en bois ou en fer, il existe plusieurs solutions de décapage possibles. Tout dépend de votre équipement, de votre budget et de la résistance de la peinture ou du vernis à supprimer. Vous pouvez choisir :

  • Le ponçage (volets en bois uniquement)
  • Le décapage chimique
  • Le décapage au pistolet thermique
  • L’aérogommage (lien vers article général sur l’aérogommage), autrement appelé sablage basse pression.

Bon à savoir : on ne peut pas utiliser de karcher pour décaper des volets en bois. Cependant on peut s’en servir comme nettoyeur, si les volets sont suffisamment résistants pour supporter le jet sous pression.

Bien se protéger pour anticiper les risques

Quelle que soit la méthode de décapage retenue, les poussières de peinture ou de vernis peuvent se révéler toxiques si on les inhale. Et en cas de décapage chimique, il faut se montrer particulièrement rigoureux dans la manipulation des produits afin de préserver sa santé. Les équipements de protection à prévoir pour décaper sont :

  • Des vêtements longs et couvrants
  • Des gants solides
  • Des chaussures fermées
  • Des lunettes de protection contre les éclats de peinture ou de fer
  • Une cagoule de protection ou un masque respiratoire à filtre si vous utilisez un décapant chimique ou l’aérogommage
  • Des protections auditives, en cas de travail dans un environnement bruyant.

Décaper des volets pas à pas

Vous avez mis en place votre chantier, vous êtes prêt à travailler. Voyons comment concrètement décaper au mieux vos volets de bois ou vos persiennes métalliques.

Le ponçage de volets en bois

Le ponçage manuel est à réserver à des volets en bois pleins ou peu ouvragés. Il sera très compliqué à réaliser sur des persiennes, compte-tenu du nombre de recoins difficiles d’accès. Pour poncer des volets en bois, il vous faut faire plusieurs passages sur le bois avec du papier de verre de différents grains : un grain épais pour enlever le plus gros de la peinture, puis une granulométrie de décapage moyenne. Vous terminerez par un ponçage léger avec un papier abrasif au grain fin.

Décaper aux produits chimiques

Dans le cas d’un décapage chimique de vos volets, la première étape consiste à appliquer largement le produit décapant sur toute leur surface. Après une pose de la durée recommandée par le fabricant, vous pourrez gratter la peinture à la spatule : elle devrait s’écailler et se décoller. Plusieurs applications peuvent se montrer nécessaire pour un résultat abouti.

Bon à savoir : les professionnels réalisent le décapage de volets en bois en les plongeant dans un bain de chlorure de méthylène. Le résultat se montre très satisfaisant.

Le décapage thermique ou décapage à la chaleur

Le décapage par la chaleur se réalise avec un pistolet thermique : on le passe au-dessus du bois en avançant dans un mouvement continu. Et on supprime sans attendre à la spatule la peinture qui se décolle. Décaper des volets en bois au décapeur thermique demande de l’entraînement : le bois peut vite noircir ou s’abîmer si on insiste trop longtemps sur une surface.

L’aérogommage pour décaper facilement ses volets

Le sablage aérogommage est bien sûr notre mode de décapage préféré. Il permet de supprimer en un seul passage peintures ou vernis mêmes résistants. Les moulures et les recoins seront impeccablement traités sans être abîmés. De plus, décaper des volets en bois par sablage n’est pas compliqué, la technique s’apprend vite. On gagne beaucoup de temps avec une aérogommeuse si l’on a plusieurs volets à décaper. On peut trouver des aérogommeuses et des compresseurs en location. Mais l’investissement dans une aérogommeuse se rentabilise rapidement pour peu que vous ayez plusieurs paires de volets à préparer ou des travaux de décapage à faire régulièrement.

Bon à savoir : Consultez notre article détaillé sur l’utilisation d’une aérogommeuse pour en savoir plus sur le décapage à basse pression